5 conseils de veille concurrentielle pour mieux vendre que vos concurrents !

La veille concurrentielle est plutôt large. Elle permet d’analyser le comportement des acteurs de son marché: tarifs, campagnes, nouvelles recrues, performances économiques, l’actualité, produits. Lorsque la France était encore industrielle, il était très commun que les usines soient visitées par “des personnes intéressées par votre entreprise”. 

…Bien sûr…

Avec l’explosion du web, de nouvelles méthodologies sont apparues pour aider les entreprises à surveiller leur concurrence sur le marché afin de créer des stratégies commerciales en étant bien informées. 

Même si nos stratégies sont plutôt orientées vers la création de nouveau marché, certains concurrents ont fait des bouts de chemin intéressants.

Il est parfois utile d’en savoir plus. 

Pourquoi refaire un job déjà fait ? Pourquoi ne pas gagner l’expérience terrain que d’autres ont déjà acquise ? 

Découvrez dans cet article nos conseils efficaces et gratuits pour instaurer une bonne veille et garder à l’oeil les actions des concurrents !

1 – QU’EST CE QUE LA VEILLE CONCURRENTIELLE ?

Concept

Premièrement, définissons le concept de veille concurrentielle ! Il s’agit d’un moyen éthique de suivre les activités de ses concurrents. C’est un processus de collecte et d’analyse des données pour créer des stratégies commerciales plus efficaces. Ces données sur les concurrents peuvent aller d’information sur leur produit jusqu’au profil de leur client. Il s’agit de mieux comprendre l’ensemble du marché, ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas.

Objectifs

  • Analyser le marché
  • Aidez les entreprises à prospérer dans un contexte de concurrence sur le marché,
  • Comprendre les menaces et opportunités potentielles,
  • Formuler des stratégies commerciales efficaces.
  • Détecter les opportunités
  • Apprendre et récupérer un savoir faire

Il y a plusieurs avantages et inconvénients à opter pour la méthodologie de veille concurrentielle pour votre entreprise.

Avantages et inconvénients

Les avantages de la veille concurrentielle sont nombreux :

  • Aider les entreprises à mieux comprendre leur marché,
  • Permettre de créer un benchmark pour l’entreprise, afin de donner une possibilité de croissance,
  • Favoriser une concurrence plus saine sur le marché, un positionnement différent et autre que celui du prix. 
  • Aider les entreprises à formuler des stratégies commerciales bien calculées et efficaces,
  • Élaborer des stratégies commerciales ciblées qui grâce à l’intelligence concurrentielle réduisent les pertes supplémentaires causées par des essais et erreurs constants.

Bien que les avantages sont nombreux, il subsiste quelques inconvénients :  

  • La veille concurrentielle est relativement complexe et chronophage,
  • Une analyse basée sur des données incorrectes ou incomplètes peut conduire à des stratégies commerciales défectueuses,
  • Elle peut potentiellement entraver l’innovation.
  • Elle peut vous dévier de votre vision initiale
  • Elle peut faire peur (lorsque votre concurrent direct lève des millions, annonce 1500 embauches et visite les profils Linkedin de vos salariés)

2 – Nos conseils pour une veille efficace

Si vous décidez de mettre en place une veille concurrentielle, voici quelques conseils pour récolter les bonnes informations et ne pas vous éparpiller !

1. Identifier vos concurrents

La veille concurrentielle commence par l’identification des principaux concurrents. Les concurrents peuvent être répartis dans les catégories suivantes :

Concurrents directs : Les concurrents directs sont ceux qui fournissent les mêmes services que les vôtres, ciblant le même public et le même marché. Par exemple, le géant Mcdonald’s et son concurrent Burger King, les deux géants de la restauration rapide ! 

Concurrents indirects : Les concurrents indirects sont ceux qui offrent des produits et services différents de votre entreprise mais qui répondent à des besoins similaires à ceux de votre entreprise. Prenez Uber, les services de transport public ou Blablacar: ils sont des concurrents indirects car ils répondent au besoin de se déplacer mais n’offrent pas les mêmes moyens, prix, trajets. 

Concurrents potentiels : Les concurrents potentiels sont ceux qui ne fournissent pas le même produit que votre entreprise ou qui ne répondent pas aux mêmes exigences, mais qui visent les mêmes consommateurs que les vôtres. Comme par exemple, le cinéma et le restaurant qui ne sont pas concurrents mais que répondent tous les deux à une besoin de loisir ou de sortie.

Dans cette liste vous devez prendre en considération, les concurrents historiques mais aussi les nouveaux arrivants sur le marché car ils peuvent représenter une menace potentielle.

2. Comprendre le parcours d’achat des concurrents

Vous devez comprendre l’entonnoir marketing et de vente de vos concurrents c’est-à-dire chaque étape du parcours d’achat. Prenons le cas d’Uber, au départ, sa stratégie marketing était principalement axée sur les références, les partenariats ou les coups de pubs. Avec le nombre croissant de concurrents, les efforts marketing de la société ont augmenté. Le parcours de l’acheteur s’est également amélioré en conséquence.

La meilleure façon de comprendre leur stratégie et de vous faire passer pour un client potentiel. Et oui, vous devrez donc peut-être dépenser quelques euros pour vos concurrents. Vous pourrez ainsi analyser concrètement le processus de vente et récolter de nombreuses informations comme par exemple : les étapes d’achat, le flux de paiement, le ton utilisé, les délais de livraisons, les mails, le message, les avantages, les bénéfices… Vous en apprendrez beaucoup à coup sur !

En analysant le parcours d’achat de A à Z, vous en obtiendrez tous ceux qu’ils font de bien, ou de moins bien. 

3. Analyser les médias sociaux

À l’ère d’Internet, il est important de surveiller les efforts marketing de vos concurrents sur les médias sociaux. Ils sont devenus des canaux de communication indispensables ! Vous devez déterminer quelles plateformes fonctionnent dans votre domaine et sur quelles plateformes vos concurrents sont les plus actifs. Vous devez ensuite analyser le type de contenu qu’ils publient : diffusent-ils des publicités ? Si oui, quel type d’annonces et sur quelle plateforme ? À quel rythme publient-ils ? Quelles publications fonctionnent le mieux ? Quel est le ton employé ?

Linkedin Sales Navigator est un formidable outil de veille, très efficace, peu coûteux et très simple d’utilisation. Il vous permet de tagguer entreprise, marché et d’en recevoir les informations croustillantes.
Votre plus gros concurrent vient-il de recruter ? Vous en serez averti en instantané.

4. SEO et surveillance du site Web

Vous devez analyser les pratiques de référencement de vos concurrents ainsi que la navigation générale de leur site Web ou de leur landing page. Voyez s’ils diffusent des annonces Google. Si oui, sur quels mots clés et à quel montant d’enchères. Cela vous aidera fortement à créer ou optimiser votre propre site et à élaborer des stratégies de référencement efficaces pour celui-ci.

Il existe de nombreux outils de référencement disponibles qui peuvent aider à surveiller les aspects SEO des concurrents. Vous pouvez commencer avec l’outil SEMrush qui vous permet de saisir l’url du site web et découvrir les mots clés qui génèrent le plus de trafic. Ou encore, l’outil gratuit MozBar qui permet de donner un indicateur de performance du nom de domaine sur les metric SEO dans les résultats de recherche.

Vous pouvez également utiliser l’outil gratuit Wappalyzer pour regarder les technologies et les plugins utilisés par vos concurrents sur leur site web.

5. Scruter les actualités

Pour surveiller les actualités de vos concurrents vous pouvez dans un premier temps vous inscrire à leur newsletter, via un email neutre, afin de recevoir directement dans votre boîte mail leurs dernières actualités.

Il est également important de surveiller les offres de recrutement qui peuvent vous donner des indications concrètes sur leurs projets futurs. Enfin, il peut être pertinent de créer des alertes Google sur les mots-clés de votre marché ou sur le nom des entreprises concurrentes.

Une fois que vous avez rassemblé des informations précises sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour vos concurrents, la prochaine étape consiste à mettre en œuvre vos résultats sous la forme d’opérations commerciales et stratégiques. Vous pouvez partager les informations recueillies grâce à la veille concurrentielle avec vos équipes pour créer un environnement collaboratif tout en élaborant des stratégies commerciales.

En bref ! 

Pour effectuer une veille concurrentielle efficace, vous devez commencer par déterminer vos objectifs et une liste précise de vos concurrents. Une fois votre stratégie établie vous pouvez utiliser un outil de veille ou bien créer votre propre système de veille et d’alerte. Soyez créatif pour obtenir des informations, par exemple n’hésitez pas à vous faire passer pour un client sur un salon ou en achetant un de leur produit ! 

La veille concurrentielle est un levier stratégique efficient pour anticiper les demandes de vos clients sur votre marché et garder une longueur d’avance sur vos concurrents ! Soyez curieux et n’hésitez pas à creuser, chercher et vous renseigner !

Les cookies nous aident à faire fonctionner notre site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations